Association française d'audiodescription (AFA)

RFI : « voir » avec les oreilles est possible…

Posted on: 6 mai 2011

Logo de RFINous essayons de rendre compte des différents articles et reportages que consacrent les médias à l’audiodescription à l’occasion du deuxième festival de l’Audiovision. L’ensemble de ces éléments est regroupé dans notre page Médias. Dominique Desaunay de RFI consacrait le 6 mai un article au procédé.

L’Audiovision est un procédé qui permet de rendre accessibles des films, des spectacles ou des expositions aux personnes non-voyantes ou malvoyantes grâce à un texte en voix-off. Ce n’est pas vraiment de la technologie mais bien une innovation qui donne un nouveau sens aux images vidéo à la télé ou sur les écrans de cinéma. « Voir » avec les oreilles est possible.

Devant le succès de sa première édition en 2010 et pour pallier une offre cinématographique toujours trop faible, l’Association Valentin Haüy propose, à Créteil, jusqu’au 10 mai 2011 aux personnes aveugles et malvoyantes un événement exceptionnel : un festival pour découvrir au cinéma dix films récents en Audiovision.
Cette technique permet aux non-voyants et malvoyants de mieux suivre et comprendre un film sans voir les images. Le procédé consiste à insérer dans « le blanc des dialogues » une voix-off décrivant les éléments purement visuels du film : action, mouvements, expressions, décors, costumes…

Une réécriture des bandes sons de films

Pour une projection en salle de cinéma ou une représentation théâtrale, la personne handicapée est équipée d’un casque sans fil qui va lui permettre de suivre, en toute autonomie, le film ou la pièce en compagnie de spectateurs voyants. Mais aveugle ou pas, l’effet obtenu à l’aide de ce procédé de réécriture des bandes sons de films est tout à fait saisissant, le niveau d’excellence de la narration ajoutée aux œuvres cinématographiques donne aux utilisateurs le sentiment que ces films audio-décrits sont, avant tout, de magistrales pièces de théâtre radiophoniques.

L’AudioVision n’est donc pas une prouesse technologique, mais une innovation majeure, qui peut plaire à tout le monde… et on se demande pourquoi les sites de diffusion de vidéos comme YouTube et autres Dailymotion ne proposent pas de l’audio description sur les clips qu’ils proposent … Peut être sommes-nous victimes d’un siècle où, ce que l’on voit, est considéré comme essentiel, et ce qu’on entend, comme un gadget, une fantaisie, pour des internautes dépourvus d’oreilles et définitivement sourds.

Quant à l’usage possible de ce système, dans le cadre de projection familiale ou en groupe devant un téléviseur ou de diffusion par une chaîne : l’AudioVision peut-être écoutée directement sur les haut-parleurs ou sur le home cinéma ou plus simplement sur un baladeur, sans les images donc.

La technique a atteint aujourd’hui un haut niveau de qualité, mais la diffusion du procédé reste encore assez confidentielle en France. De plus, l’information du public des non et malvoyants sur les films audiodécrits, les DVD disponibles, les programmes de télévision en audiodescription est rare et dispersée. L’Association Valentin Haüy met tout en œuvre pour remédier à cette situation.

Dominique Desaunay 

Voir l’article sur le site de RFI.

haut de la page Accueil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Cliquez pour recevoir les notifications de nouveaux articles par e-mail (un message de validation vous sera envoyé).

Rejoignez 225 autres abonnés

Abonnement RSS Wikio

http://www.wikio.fr
© 2008-2013 Association française d'audiodescription
%d blogueurs aiment cette page :