Association française d'audiodescription (AFA)

Le sport en audiodescription ?

Posted on: 31 mai 2011

Tous ceux qui se souviennent – au Brésil ou ailleurs, voyants ou non-voyants – avoir suivi des matchs l’oreille collée à un simple petit poste de radio, ne verront rien d’extraordinaire à ce que le feu d’une rencontre sportive se vive avec les oreilles. Alors que des stades en France commencent à se pencher sur l’audiodescription, un article de Samuel Jaberg du site swissinfo.ch revient sur ces commentaires sportifs, initiés lors de l’Eurofoot 2008 organisé conjointement par la Suisse et l’Autriche.

Photo : l'audiodescripteur Mathias Froidevaux commente une rencontre - source : swissinfoGrâce à un commentaire en audiodescription, une quinzaine d’aveugles et de malvoyants ont pu vivre pleinement la finale de Coupe de Suisse qui opposait dimanche le FC Sion à Neuchâtel Xamax (2-0). Un projet d’intégration appelé à se développer ces prochaines années.

A la mi-temps de la rencontre, Hervé Richoz peine à cacher son enthousiasme: «Je suis réconcilié avec le football!», lance-t-il guilleret dans les tribunes d’un stade Saint-Jacques de Bâle pratiquement plein. Bien sûr, pour ce Valaisan de Martigny, le score de 2-0 en faveur du FC Sion n’est pas tout à fait étranger à cet excès de jovialité.

Mais bien plus que la quasi-certitude d’une douzième victoire en douze finales de Coupe pour le club valaisan – un record mondial – c’est le commentaire en audiodescription qui bouleverse ses habitudes: «Pour la première fois, j’ai vraiment l’impression de vivre pleinement un match».

Depuis 15 ans, Hervé Richoz souffre d’une perte de la vision centrale. Ancien motard et passionné de sports automobiles, il peinait jusqu’ici à comprendre ce qui se passait sur le terrain. «D’habitude, je vois un attroupement de joueurs blancs et rouges mais pas la balle. Aujourd’hui, j’arrive à me faire une meilleure image de la construction du jeu». Tout comme une quinzaine d’autres aveugles et malvoyants, regroupés avec leurs accompagnateurs dans la tribune, le citoyen de Martigny bénéficie pour la première fois d’un tel service lors d’une finale de Coupe de Suisse.

Contrairement à un commentaire radiophonique ou télévisuel, l’audiodescription est davantage basée sur les faits que sur les émotions. «Les reporters décrivent tout ce qui se passe sur le terrain. Il est important que les auditeurs puissent savoir exactement où se trouve le ballon et dans quelle position se situe le joueur», explique Daniel Pulver, de la Fédération suisse des aveugles…

Lire l’intégralité de l’article : « Le football à la portée des aveugles et malvoyants » sur le site swissinfo.ch

haut de la page Accueil

Publicités

1 Response to "Le sport en audiodescription ?"

[…] Le sport en audiodescription ? ( Lire l’article ). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Cliquez pour recevoir les notifications de nouveaux articles par e-mail (un message de validation vous sera envoyé).

Rejoignez 232 autres abonnés

Abonnement RSS Wikio

http://www.wikio.fr
© 2008-2013 Association française d'audiodescription
%d blogueurs aiment cette page :