Association française d'audiodescription (AFA)

Archive for the ‘formations, ateliers, pratiques’ Category

La médiathèque Marguerite Duras (Paris 20) propose le samedi 30 novembre 2013, de 14h30 à 17h30, un atelier avec Marie Diagne autour des étapes de la réalisation d’une audiodescription. Atelier ouvert aux adultes et adolescents, sur inscription (35 personnes maximum). Contact en fin d’article.

Photo : façade de la médiathèque Marguerite Duras à Paris

A partir de différents fragments de films et dans l’échange avec les autres participants -non-voyants, malvoyants ou voyants-, vous pourrez éprouver chacune des étapes de la réalisation d’une audio-description et interroger à votre tour quels pourraient être les éléments incontournables d’une audio-description réussie.
L’atelier « Découverte sensible de l’audiodescription » vous propose d’appréhender les enjeux artistiques non seulement de cette singulière manière d’écrire le cinéma mais aussi de son interprétation et de son enregistrement (montage, harmonisation des pistes sons ou mixage).

L’accessibilité culturelle concerne non seulement l’accès au bâti, à l’information et aux pratiques, mais également l’accès aux œuvres. Les dispositions législatives de février 2005 seront obligatoires au 1er janvier 2015 : alors, les lieux et les œuvres devront être accessibles à tous.
En matière de handicap visuel, la loi reste pour l’instant indéterminée pour les salles de cinéma. En revanche, elle revêt un caractère obligatoire pour la télévision, où un nombre croissant de films adaptés sont diffusés.

Dans cette exigence d’accessibilité culturelle, l’accessibilité d’un film, œuvre composée d’une bande d’images sur laquelle est montée une bande de sons, implique la conception d’une version audio-décrite à l’attention des spectateurs mal- et non-voyants.
Mais sous quel angle aborder la version audio-décrite d’un film ?

A l’issue de la séance, vous découvrirez un film de court-métrage dans sa version audio-décrite. Cette version donne-t-elle à percevoir le projet du réalisateur ? Ses choix de mise en scène et ses partis pris esthétiques ?
Et, d’une manière plus générale : quelles perspectives ouvrent la possibilité de partager, pour un public mixte et réuni dans une même salle, des émotions de cinéma ?

Marie Diagne a étudié les lettres et le cinéma à l’université avant de découvrir le montage de films documentaires et de fiction. Elle est auteure de scénarii de films documentaires et expérimente depuis plus de 15 ans, sous des formes diverses, la transmission du cinéma. Elle décrit des films depuis 2009.

Cyrille Engel et Hélène Kudzia
Médiathèque Marguerite Duras
Pôle Lire autrement
115 rue de Bagnolet
75020 PARIS
tél.: 01.55.25.49.10, poste 1158
courriel : helene.kudzia@paris.fr

Passez nous voir sur facebook en cliquant ici

haut de la page Accueil

Publicités

Logo des Ateliers d'AngersDans le cadre de la 8ème édition des Ateliers d’Angers qui aura lieu du 1er au 8 juillet, Premiers Plans propose 6 jours intenses de cinéma avec des masterclass, des conférences et des projections.

Au cœur de ce programme est proposé le vendredi 6 juillet à 14h30 un Grand atelier, où les personnes découvrent les ressorts de l’écriture pour une audiodescription. Cette séance participative pour 30 personnes est animée par Marie Diagne. Elle s’appuie sur une collaboration entre personnes voyantes et déficientes visuelles.

L’après-midi se termine par la projection audiodécrite du film Tomboy de Céline Sciamma aux Cinémas les 400 coups (audiodescription par casques).

Gratuit, sur inscription, dans la limite des places disponibles

Renseignements, inscriptions, besoins particuliers
Emmanuelle Gibault : 02 41 88 92 94 ou ateliers2@premiersplans.org.
Site des Ateliers d’Angers : http://www.premiersplans.org/ateliers/

Haut de la page d’accueil

Nous retranscrivons ici des extraits de la dernière lettre de Retour d’Image qui concernent plus particulièrement l’audiodescription. Vous pouvez télécharger la lettre 13 (texte seul) complète.

Nouvelle perspective 2012 :
former des audiodescripteurs non-voyants

L’accent mis, dans nos programmations 2011, sur les savoir-faire et les œuvres de professionnels du film ou d’artistes en situation de handicap, n’est pas le fruit du hasard : la Fondation L’Occitane a choisi d’appuyer une initiative de Retour d’image relative à la formation. Il s’agit de mener l’étude de faisabilité d’une formation destinée aux collaborateurs non-voyants à l’écriture d’audiodescriptions, en réponse à la montée en puissance d’adaptations commandées pour la télévision. Des laboratoires, certaines chaînes de télévision et des auteurs d’audiodescription font en effet appel à un collaborateur non-voyant, mais peu de personnes sont actuellement formées professionnellement pour intervenir dans la chaine de production de manière pertinente, que ce soit à l’étape de la commande ou à celle de la relecture et du calage.

Le Festival Un Autre Regard :
un projet national
 

Le Festival Un Autre Regard aura lieu du 29 mars au 1er avril 2012 au CinéMarine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Ce festival de cinéma est mené en collaboration avec le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale, le Centre National du Cinéma et de l’Image animée, la DICOM (Ministère du Travail et de la Santé), le Conseil Général de Vendée et la Ville de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Vous trouverez son communiqué de presse en pièce jointe.

– un appel à scénarii de courts et de longs métrages mettant en scène des personnages handicapés est ouvert jusqu’au 1er février. Les scénarii seront sélectionnés en toute confidentialité, pour une lecture publique bilingue par un comédien ou une comédienne entendant(e) et par un comédien sourd. www.festivalunautreregard.com

– Le vendredi 30 mars 2012, le festival consacrera une journée à la concertation entre professionnels et associatifs en vue d’améliorer l’accessibilité des films en salle et sur les plateformes de téléchargement. Nous en préparons la mobilisation avec le CNC.

haut de la page Accueil

Photo du nouveau local de Retour dImageRetour d’image vous accueille toute l’année

Depuis juillet, l’association occupe un nouveau local au rez-de-chaussée, toujours à la même adresse mais accessible par une entrée de plain pied située 7 rue du Général Guilhem, Paris 11ème (métro : St Ambroise, St Maur, Bus : 46). L’association remercie la Mairie de Paris, la DASES et la Mission Cinéma de leur soutien exceptionnel accordé pour permettre cet emménagement.

Ces bureaux spacieux donnent enfin la possibilité d’organiser des réunions de visionnage du comité de programmation – constitué d’adhérents qui s’impliquent dans nos projets de séances-, d’accueillir nos partenaires dans de bonnes conditions et d’élargir l’équipe en créant notamment un poste de stagiaire, auquel un étudiant en fauteuil roulant pourra prétendre.

Les projets pour ce lieu ne manquent pas. Début 2012, Retour d’Image espère y ouvrir avec le soutien d’une fondation et des collectivités, une salle de montage associative équipée pour la vidéo numérique et l’édition de dvds. Celle-ci pourra être mise à disposition d’associations, d’artistes u d’intermittents du spectacle en situation de handicap souhaitant finaliser le montage de colloques, spectacles filmés, films d’ateliers, ou encore de leurs bandes démo d’artistes.

Un comité de pilotage se met en place ce trimestre pour définir les règles de fonctionnement de cette salle de montage et l’adhésion spécifique qui sera demandée pour l’utiliser.

Si ce projet vous intéresse, contactez Retour d’Image dés maintenant qui vous adressera un questionnaire, pour connaître vos besoins et suggestions : diane.retourdimage@gmail.com

Dans cette Lettre #10, vous trouverez également le programme du prochain Mois Extra-Ordinaire façon Retour d’image.

Les ateliers d’audiodescription

À Angoulême, les étudiants du Master 1 Création Documentaire de l’Université de Poitiers, s’initient à l’audiodescription.

Les 27 et 28 septembre Hélène BLESKINE, écrivain et audiodescriptrice et Claire BARTOLI, auteur et comédienne non voyante, sont à Angoulême pour accompagner l’audiodescription par 12 étudiants, du court métrage L’accordeur d’Olivier Treiner (fiction, 13′) produit par 2425 films en région Poitou Charente.

L’enjeu de cet atelier est de découvrir par la pratique l’écriture, l’interprétation et l’enregistrement de l’audiodescription d’un film court. A la fin de la semaine, les étudiants auront écrit et mixé leur audiodescription.

Un atelier à Sarcelles

Cul de bouteille de Jean-Claude Rozec (animation, 9′) est actuellement audiodécrit par des élèves de CM2 de la CLIS de l’école Val Fleury de Sarcelles.
L’atelier est mené par Marie-Luce PLUMAUZILLE, audiodescriptrice, en collaboration avec Judith HALIMI, Christelle MEAGLIA et les enseignantes, Fanie LOUVET et Christine PANCZYSZYN. La date de la séance de restitution, prévue en novembre, vous sera communiquée dans la Lettre # 11 !

Le Mois Extra-Ordinaire à Paris – nov. 2011

Pour la troisième année consécutive, Retour d’image propose aux parisiens quatre séances de cinéma dans le cadre de ce mois ouvert aux initiatives des associations de personnes en situation de handicap. Avec le soutien de la DASES et de la Mission cinéma, notre programmation 2011 a pour thème le geste créatif.

Merci aux premiers partenaires qui s’associent à ce cycle de projections accessibles, suivies d’échanges : la Mairie du 18ème et le Pathé Wepler, pour une rencontre avec le grand ingénieur du son non voyant italien Mirco MENCACCI, qui présentera deux films dont il a signé la bande son ; la Mairie du 19ème et le Centre d’animation de la Place des Fêtes pour une séance intergénérationnelle autour de Rouge comme le ciel, fiction librement adaptée de l’enfance de Mirco ; la Mairie du 11ème et la Maison des métallos pour une séance de découverte de l’audiodescription pour petits et grands, et la Mairie du 14ème arrondissement et L’Entrepôt, pour un programme de courts métrages s’intéressant aux artistes plasticiens, en présence des cinéastes et artistes.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger les lettres d’information de Retour d’Image sur le blog de l’association.

haut de la page Accueil

Logo du CNRSJournées d’étude internationales et pluridisciplinaires coordonnées par Bertrand Verine

Laboratoire Praxiling UMR 5267, Université Paul-Valéry Montpellier 3 – CNRS
ITIC, Institut des Technosciences de l’Information et de la Communication
avec le soutien de la Fédération des Aveugles et handicapés visuels de France et de la DRAC Languedoc-Roussillon

En contrepoint des praxis et des discours dominants, fondamentalement structurés par et pour le visible, ces journées scruteront les facultés humaines d’entendre, de toucher, de humer, de goûter et de verbaliser ces perceptions. Elles feront converger sur un même corpus les approches de l’anthropologie, de l’histoire culturelle, de la psychologie, des études littéraires et de l’analyse linguistiques des discours. Les cent trente-cinq textes étudiés, dont trente-deux d’auteurs handicapés de la vue, ont été recueillis en réponse à la consigne suivante : « narrer une expérience sensible autre que visuelle ou impliquant la description de personnages, d’objets ou de lieux grâce aux perceptions auditives, tactiles, olfactives ou gustatives ».

Programme

LUNDI 5 SEPTEMBRE
CNRS Montpellier

10h Carl Havelange Université de Liège
D’une rive à l’autre : la mise en récit des stéréotypes de la cécité

11h Michèle Monte Université de Lyon 2
Étude lexicométrique des contextes d’emploi des principaux noms et verbes désignant des perceptions

11h45 Alain Rabatel IUFM de Lyon
Du rôle du visuel en image dans la référenciation des perceptions autres que visuelles

14h30 Catherine Détrie Université de Montpellier 3
Rôle esthétique ou nécessité esthésique de la métaphore dans la représentation de la cécité ?

15h15 Mohammed Benjelloun Université d’El Jadida
Stratégies de l’instance descriptrice en l’absence de vue

16h15 Bertrand Verine Université de Montpellier 3
Verbalisation des perceptions et modalisation : l’insécurité référentielle dans le discours des personnes aveugles

17h00 Viktoria von Hoffmann Université de Liège
Les mots pour dire le goût : une construction historique et culturelle ?

MARDI 6 SEPTEMBRE
Université Montpellier 3

9h30 Lucienne Strivay Université de Liège
Les perceptions autres que la vue à l’aune des relations entre humains et animaux

10h15 Virginia Kastrup Université Fédérale de Rio de Janeiro
Images mentales de personnes aveugles congénitales et précoces : le cas des images tactiles distales

11h15 Valérie Chauvey, Bertrand Verine, Édouard Gentaz et Yvette Hatwell Université de Grenoble 2
Premières données comparatives entre personnes aveugles et voyantes sur des tâches verbales et verbalo-haptiques

L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles. Pour être sûr(e) de pouvoir assister aux travaux, veuillez signaler votre intention à bertrand.verine@univ-montp3.fr

Bertrand Verine,
département de Sciences du langage
CNRS – ITIC, Université Montpellier 3, Praxiling UMR 5267
http://praxiling.univ-montp3.fr

haut de la page Accueil

Logo American Council of the Blind (ACB)

The American Council of the Blind’s Audio Description Project Announces Its

AUDIO DESCRIPTION INSTITUTE
July 14-16, 2011
In Conjunction with ACB’s 2011
Annual Conference and Convention
John Ascuaga Nugget Hotel Resort Casino – Reno, Nevada

Logo Audio Description Project (ADP)

Audio Description (AD) makes visual images accessible for people who are blind or have low vision. Using words that are succinct, vivid, and imaginative, media describers convey the visual image from television and film that is not fully accessible to a significant segment of the population (more than 25 million Americans experience significant vision loss).

The signing of the 21st Century Communications and Video Accessibility Act has spawned a virtual cottage industry for the development of description for broadcast television.

Be a part of it !

Who Should Attend ?

Anyone interested in:

  • working as freelance description writers for broadcast television
  • working as a describer in a local performing arts program
  • working as a describer for visual art exhibitions
  • Experienced audio describers desiring an updated refresher course.

NOTE: freelance writers for broadcast television projects can often be based anywhere in the world-computer equipment capable of accommodating high-speed downloads is a must.

Topics Include

1) audio description history and theory
2) the « Four Fundamentals of Audio Description » ©
3) active seeing/visual literacy-developing skills in concentration and observation
4) the art of « editing » what you see
5) vivid language: « The Visual Made Verbal »™
6) « Speak the speech, I pray you »–using the spoken word to make meaning
Program

– Three full days of intensive, interactive training;
– Two continental breakfasts and a Saturday luncheon will be provided;
– Registration for the ACB 2011 Conference and Convention is included.

The interactive sessions (limited use of lecture, questions/discussion throughout, generous use of media, and individual and group writing exercises) are designed to provide immediate feedback and « give and take, » allowing for adaptation according to a sense of participants’ grasp of the material. In addition, experienced users of description are a part of the Institute’s faculty, providing an important perspective throughout the sessions.

This Institute will begin at 8:30 am on Thursday, July 14, 2011 and conclude at 4:00 pm on Saturday, July 16, 2011 (detailed agenda below).

Participation is strictly limited. The Institute will issue ACB-sponsored certificates to all successful participants confirming completion of this professional description training program.

Institute Director/Staff

Joel Snyder

One of the first audio describers, Mr. Snyder began describing theater events and media in 1981; he is the President of Audio Description Associates with clients around the world (see http://www.audiodescribe.com for more information) and Director of ACB’s Audio Description Project. As Director of Described Media for the National Captioning Institute, he led a staff that produced description for nationally broadcast films and network series including « Sesame Street » broadcasts and DVDs. Snyder has trained describers in 30 states and the District of Columbia and he has brought description to over two dozen countries. Internationally, he introduced description techniques in Japan, Israel, Romania, Spain, Portugal, Lithuania, Denmark, Norway and Finland; conducted audio description workshops in London, Prague, and St. Petersburg, Russia; and trained describers for a first-ever audio description program in Sofia, Bulgaria in August/September 1998. Most recently, he developed a team of describers for the second annual Moscow International Disability Film Festival as the result of intensive seminars conducted in Russia. In summer 2008, Snyder presented workshops in Montpellier, Shanghai, Beijing and provided description for the World Blind Union in Geneva. Snyder just returned from training describers in Ireland and speaking on description/conducting description workshops in India, Malaysia and Hong Kong.

Dr. Francisco Lima

Associate Professor at the Universidade Federal de Pernambuco, Brazil. Dr. Lima currently teaches inclusive education and audio description at the undergraduate and graduate levels. He trains audio describers for work in movies, theaters, museums, and other areas where images need to be accessed by people who are blind (conferences, museums, sight-seeing, etc.). Dr. Lima, one of the only people who are blind who trains audio describers in Brazil, is the editor of the Brazilian Journal of Visual Translation. He is particularly interested in the attitudinal barriers against people with disability and how they apply to audio description and related subjects including the translation of visual images into haptic or tactile configuration. Dr. Lima has studied the capability of people with visual disability to produce, understand and make use of visual images in both his Masters thesis and his Ph.D dissertation; his research has been published in journals based in the United States, England, Germany and the Republic of San Marino.
Tuition – $420.00 ($400 plus $20 ACB Convention administrative fee) – credit card payment accepted by secure on-line registration

Lodging

You can make reservations by calling the Nugget at 800-648-1177; be sure to tell the reservationist that you are with the American Council of the Blind, group code gblind, in order to receive the conference rate and count as a conference attendee. Rates are $87 single/double; add $10 per each additional person in the room. Rates do not include 13.5% tax.

To Apply

Simply register on-line for the ACB 2011 Conference and Convention by visiting:

http://acbconvention.org/index.php?option=com_pmform&view=form&Itemid=26

Contact Joel Snyder at jsnyder@acb.org — 202 467-5083
with any questions — see you in Reno!.

JOEL SNYDER
Director, Audio Description Project
American Council of the Blind
jsnyder@acb.org — 202 467-5083
http://www.acb.org/adp

President, Audio Description Associates, LLC

« The Visual Made Verbal » ™
6502 Westmoreland Avenue, Takoma Park, MD 20912
jsnyder@audiodescribe.com — 301 920-0218
Cell: 301 452-1898 — Fax: 208 445-0079

For more information about audio description, please visit:
www.audiodescribe.com

Agenda

2011 ACB Audio Description Project – AUDIO DESCRIPTION INSTITUTE
John Ascuaga Nugget Hotel Resort Casino – Reno, NV
July 14-15-16, 2011

DAY I – Thursday, July 14 8:30 am – 6:30 pm

* 8:30 am-9:15 am: Breakfast – Introductions

* 9:15 am-11:00 am: Opening Workshop

– The Visually Impaired User
– Audio Description History and Theory
– Overview of Fundamentals of Audio Description

* 11:00 am – 11:15 am: break

* 11:15 am-12:30 am:

– Concentration / Observation
– Editing What You See

* 12:30 pm – 1:30 pm – Lunch- on your own

* 1:30 pm – 3:30 pm:

– Language
– Speech / Breath Control / Oral Interpretation

* 3:30 pm – 3:45 pm: break

* 3:45 pm – 6:30 pm:

– Audio Description exercises
– Viewing / analysis of audio described excerpts

DAY II – Friday, July 15 8:30 am – 6:30 pm

* 8:30 am-9:30 am: Breakfast

* 9:30 am-11:00 am:

– Viewing / analysis of audio described excerpts
– Audio Description practicum–Individual description sessions with selected video scenes

* 11:00 am – 11:15 am: break

* 11:15 am-12:30 pm:

– Viewing / analysis of audio described excerpts
– Audio Description practicum–Individual description sessions with selected video scenes

* 12:30 pm – 1:30 pm – Lunch- on your own

* 1:30 pm – 3:30 pm

– Viewing / analysis of audio described excerpts
– Audio Description practicum–Individual description sessions with selected video scenes

* 3:30 pm – 3:45 pm: break

* 3:45 pm – 6:30 pm:

– Viewing / analysis of audio described excerpts
– Audio Description practicum–Individual description sessions with selected video scenes

DAY III – Saturday, July 16 8:30 am-4:00 pm

Breakfast on your own

* 8:30 am – 10:45 am:

– Audio Description practicum–Individual description sessions with selected video scenes

* 10:45 am – 11:00 am: break

* 11:00 am – 12:30 pm:

– The Mechanics of Audio Description

* 12:30 pm – 2:00 pm – INSTITUTE LUNCHEON

* 2:00 pm – 3:30 pm:

– Audio Description practicum–Individual description sessions with selected video scenes

* 3:30 pm – 3:45 pm: break

* 3:45 pm – 5:00 pm:

* Audio Description in the U.S. and around the world

* Review / Discussion — Graduation!

Deux chercheurs de l’Université de Lyon, Anna R. Galiano et Serge Portalier, se sont penchés sur l’audiodescription dans ses aspects technique et pratique. Une communication relativement sommaire mais dont l’existence même révèle la reconnaissance dont le procédé semble devoir maintenant faire l’objet, et qui offre en outre des pistes de recherche et une bibliographie susceptibles d’intéresser aussi bien ses acteurs, ses utilisateurs que les simples curieux.

L’objectif de cette communication est d’engager un débat autour des techniques de l’audiodescription destinées aux personnes malvoyantes ou aveugles. L’accent est mis sur deux points, d’une part sur la pratique de traduction et d’autre part sur l’état des recherches sur cette technique. La pratique des traducteurs est très souvent empirique. (…) Cependant le travail d’audiodescription n’est pas seulement un judicieux équilibre entre l’œuvre et l’auditeur déficient visuel, c’est un processus qui, selon les auteurs, nécessite un travail d’élaboration psychologique et linguistique important, et demande un travail de création exigeant qui doit être fondé sur des données psycholinguistiques scientifiquement reconnues. Les recherches dans ce domaine sont presque inexistantes. Cette communication propose un état des lieux de ces recherches et donne des pistes pour la réalisation d’études permettant de soutenir scientifiquement les productions des interprètes…

Lire l’intégralité de cette communication (format.pdf)
Institut Fédératif de Recherche sur les Aides Techniques (IFRATH),
Handicap 2010, Paris
ISBN : 978-2-953-689-0-7

haut de la page Accueil


Cliquez pour recevoir les notifications de nouveaux articles par e-mail (un message de validation vous sera envoyé).

Rejoignez 230 autres abonnés

Abonnement RSS Wikio

http://www.wikio.fr
© 2008-2013 Association française d'audiodescription