L’audiodescription accessible via Orange

 

Sylvain Nivard, président de la Confédération Française Pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (CFPSAA) nous transmet ce communiqué.

Photo de la Livebox d'OrangeOrange  me confirme que l’audio-description est enfin disponible à partir de leur Livebox.
Il faut aller dans MENU puis dans MON COMPTE puis dans ACCESSIBILITÉ puis choisir AUDIO-DESCRIPTION en confirmant le OUI qui vous sera proposé. Cette manipulation est à faire une fois pour toute.
Ensuite il vous faut choisir une chaine en mode SD (simple définition) et non pas HD (haute définition). Par exemple TF1 est diffusé sur plusieurs canaux sur le canal 1 c’est souvent TF1 en HD et il faut aller sur le canal 51 pour avoir TF1 en SD.
Ainsi lorsque vous écouterez la télé sur un canal SD au moment où sera diffusée une émission audio-décrite, l’audio-description sera automatiquement activée.
Je vous souhaite tout de même un mois d’août très ensoleillé  et peu d’occasions d’allumer votre téléviseur.

Pour plus d’informations sur l’accessibilité des audiodescriptions diffusés à la télé, consultez le mémo « Voir un film en audiodescription à la télévision » et les articles de notre rubrique « Accès et Matériel ».

haut de la page Accueil

Publicités

Attirons l’attention sur l’inaccessibilité des Boxs des opérateurs Internet

Dans le but d’attirer l’attention sur l’accessibilité des boxs des opérateurs, le site edencast.fr a publié une lettre ouverte à destination de Xavier Niel, fondateur du fournisseur d’accès à Internet Free.

Photo d'une freebox

Ce dernier a été choisi car il s’agit sans nul doute de l’opérateur le plus innovant durant ces dix dernières années en matière d’internet et télécom.

Aussi, nous vous invitons à signer cette lettre ouverte sous votre véritable identité et à faire circuler son lien partout où vous le pouvez, pour toucher un maximum de personnes.

Certes, nous n’avons aucune garantie quant au résultat de cettte opération, mais seuls ceux qui attendent sans rien faire peuvent toujours attendre !

La lettre ouverte est accessible en cliquant ici.

N’hésitez pas à transférer ce message à vos connaissances dans le milieu du handicap visuel afin que nous soyons le plus nombreux possible à signer cette lettre ouverte.

Philippe Brun
Twitter : philoxy2

Source : CFPSAA

haut de la page Accueil

La CFPSAA interpelle Roselyne Bachelot et Frédéric Mitterrand

La Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (CFPSAA) s’investit depuis longtemps dans des actions visant à promouvoir l’audiodescription, son accessibilité et sa qualité : harmonisation de l’accès aux programmes TV audiodécrits, mise en place d’un panel de téléspectateurs, etc. Deux nouvelles interventions en ce début d’année auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, et du Ministre de la Culture.

Entretien avec Mmes Bachelot et Montchamp, 4 janvier 2011

Le Ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale devrait s’impliquer avec le Ministère de la Culture pour permettre l’accessibilité et la qualité de l’audiodescription. Il y a une sorte de vide de responsabilité autour de ce domaine, personne ne se sent responsable de bout en bout. Nos interlocuteurs du Ministère de la Culture et du CSA sont pourtant très motivés. Personne ne se sent compétent pour veiller à la qualité de l’audiodescription ni pour imposer l’accessibilité des décodeurs.

Courrier à M. Frédéric Mitterrand, 17 décembre 2010

Monsieur le Ministre,

Au nom de la CFPSAA, Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes, nous tenons à vous remercier des avancées obtenues à ce jour pour favoriser l’accessibilité audiovisuelle et cinématographique aux personnes aveugles et amblyopes depuis la promulgation de la loi du 11 février 2005. Comme évoqué à la dernière Commission Nationale Culture et Handicap, les décisions  du CSA qui fixent des objectifs d’audio description aux chaînes télévisées constituent un formidable pas en avant.

Cependant la chaîne d’accessibilité à la culture audio-visuelle est longue et il subsiste plusieurs maillons faibles. Nous tenons à vous sensibiliser sur les obstacles majeurs pour lesquels nous souhaiterions bénéficier de votre aide afin de les surmonter et de nous permettre ainsi d’accéder au contenu des œuvres audiovisuelles et cinématographiques.

1- Faiblesse du patrimoine cinématographique actuellement  audio décrit : dans le cadre du grand emprunt, il est prévu de numériser quelques milliers de films du Patrimoine. Nous demandons à ce qu’une partie de ces films numérisés soient également audio décrits. Cela permettrait de remédier à la pauvreté de l’offre de films audio décrits qui aujourd’hui est réduite à quelques centaines de films.

2 – Favoriser l’audio description des films français dès leur mise en postproduction : chaque année, seulement quelques dizaines de films sont audio décrits au moment de leur production. Il conviendrait que par l’intermédiaire de Canal + ou par tout autre moyen, toutes les grosses productions françaises soient obligatoirement audio décrites dès leur postproduction. Pour accompagner cette obligation, nous sommes volontaires pour contribuer à un événement de sensibilisation et de pédagogie vis-à-vis des producteurs et des réalisateurs de film.

3 – Equipements en numérique des salles de cinéma permettant l’accessibilité aux malvoyants : dans toute la France aujourd’hui on peut compter sur les doigts d’une seule main les salles de cinéma qui sont équipées pour l’audio description. Il faudrait que les subventions publiques qui aident les exploitants à passer leur cabine de projection au numérique, soient conditionnées à l’adjonction d’équipements (émetteurs et récepteurs) permettant aux malvoyants de bénéficier de l’audio description. Nous suggérons  que le décret du plan numérique qui définit les critères d’aide publique soit mis à jour pour prendre en compte les équipements nécessaires à l’accessibilité des films audio décrits.

Il est à noter qu’il existe des équipements pouvant satisfaire à la fois le besoin des malentendants et celui des malvoyants.

4 – Accès à l’audio description au travers des canaux alternatifs : les principales chaînes télévisées ont désormais l’obligation de diffuser des émissions audio décrites. Mais il n’y a aucune obligation pour les différents opérateurs ou distributeurs (ADSL, Câble, CanalSat, etc.). Il faut que la loi sur l’audio-visuel soit mise à jour pour assurer la diffusion de bout en bout du canal qui contient l’audio description. C’est vraiment du gâchis d’avoir des émissions diffusées en audio description qui ne sont pas relayées et donc ne peuvent pas être reçues par une partie des téléspectateurs déficients visuels.

Dans le même esprit il conviendrait de mettre à jour la réglementation pour assurer l’accessibilité des DVD commercialisés en France ou des sites de Vidéos à la demande, lorsque ceux-ci contiennent des films avec une audio description.

5 – Disponibilité d’un décodeur vocal pour accéder aux programmes télévisés : aujourd’hui avec le passage au numérique les déficients visuels sont presque totalement dépendants de leur entourage pour accéder à la télévision. La multiplicité des chaînes, le développement de nombreuses fonctions complémentaires, l’utilisation de menus et l’affichage de données associées rend les télécommandes de la TNT pratiquement inutilisables par un non-voyant. Nous avons besoin du soutien du Ministère ou du CSA pour favoriser le développement en France d’une offre de décodeur vocal qui rendrait la TNT accessible.

6- Qualité de l’audio description : afin de s’assurer que le niveau de qualité de l’audio description de l’audiovisuel et des œuvres cinématographiques reste le plus élevé possible, il conviendrait de donner au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel les moyens pour réguler la qualité diffusée par les chaînes.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à nos demandes et j’espère qu’ensemble nous pourrons permettre aux aveugles et aux malvoyants d’accéder à l’art du cinéma et d’être mieux intégrés dans notre société où l’audio-visuel est si présent.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma très haute considération.

Sylvain Nivard

Président de la Commission Culture de la CFPSAA

haut de la page Accueil

Voir un film en audiodescription à la télévision

photo d'une télécommande

Pour recevoir la version «audiovision», il faut être équipé d’un poste de télévision ou d’un magnétoscope compatible NICAM. Avec la télécommande de ces postes, il faut sélectionner le deuxième canal :
• soit en appuyant sur la touche 1 / 2 (AV1 – AV2 ) ou A / B,
• soit en cliquant dans le menu sur l’option DEUXIÈME CANAL

Plus d’infos plus loin selon le type de téléviseur.

Avec l’antenne terrestre ou TNT :

Appuyer sur la touche MENU de votre télécommande.
En fonction des téléviseurs, sélectionner le menu LANGUE ou AUDIO Sélectionner la langue ALLEMAND.

Avec Canalsat :

Appuyer sur la touche MENU de votre télécommande CANALSAT
Sélectionner la touche PERSO
Puis sélectionner 4
Puis sélectionner la langue ALLEMAND
Puis re-sélectionner sur la touche PERSO ou SORTIE

Avec le Décodeur Orange TV :

Sur votre télécommande, appuyez sur la touche MENU
Une fois dans le menu, appuyez 11 fois sur la flèche du bas pour atteindre le sous-menu MON COMPTE, puis faites OK
Appuyez ensuite quatre fois sur la flèche du bas pour atteindre le sous-menu intitulé ACCESSIBILITÉ puis faites OK
Une fois dans le sous-menu ACCESSIBILITÉ, appuyez une seule fois surla flèche du bas puis faites OK

Avec Free :

Appuyer 2 fois sur la touche INFO de votre télécommande FREE
Puis sélectionner Option AUDIO
Puis sélectionner Langue ANGLAIS
Voir aussi l’article dédié à la Freebox Revolution, avec les fiches techniques établies par Jacques Bouvier.

Avec Numéricable :

Appuyer sur la touche MENU de la télécommande.
Sélectionner la rubrique RÉGLAGE du décodeur et valider par OK
Sélectionner INSTALLATION et valider par OK
Sélectionner LANGUES et SOUS-TITRAGES PRÉFÉRÉS et valider par OK

Accès selon le type de téléviseur

Voici des précisions trouvées sur le site d’Arte concernant l’accès aux audiodescriptions via différentes marques de téléviseurs, à tester et confirmer bien entendu :

SONY : entrer dans le menu par la touche MENU,
=> sélectionner la fonction SON écrit en vert par la touche => VERTE
=> sélectionner la fonction AUTRES écrit en blanc par la touche => BLANCHE
=> sélectionner Stéréo/ Mono A ou B écrit en jaune par la touche => JAUNE

SAMSUNG : appuyer sur la touche MENU de la télécommande,
=> sélectionner la fonction SON
=> 1) sélectionner la fonction LANGUE AUDIO puis ALLEMAND
=> ou 2) sélectionner la fonction DESCRIPTION AUDIO puis MARCHE, avec possibilité de régler le son.

PHILIPS : ouvrir la petite clapette en haut de la TV commande (si il ya),ou bien actionner la touche I/II en bas de la TVcommande.

GRUNDIG : accéder au menu SON par l’icône du haut-parleur.
=> descendre jusqu’à SON – Mono A/B par la touche triangulaire P – , puis sélectionner Mono A (fra) ou B (all.) par les touches triangulaires  + et  – .
Sortir du menu par la touche  I.

THOMSON : entrer dans le menu par la touche MENU, puis valider le sous-menu SON. C’est dans un sous-menu du SON que doit se trouver l’indication Stéréo/ Mono A/B ou I/II.

Plus de ressources sur ce sujet  ?

haut de la page Accueil