L’audiodescription aux Ateliers d’Angers

Logo des Ateliers d'AngersDans le cadre de la 8ème édition des Ateliers d’Angers qui aura lieu du 1er au 8 juillet, Premiers Plans propose 6 jours intenses de cinéma avec des masterclass, des conférences et des projections.

Au cœur de ce programme est proposé le vendredi 6 juillet à 14h30 un Grand atelier, où les personnes découvrent les ressorts de l’écriture pour une audiodescription. Cette séance participative pour 30 personnes est animée par Marie Diagne. Elle s’appuie sur une collaboration entre personnes voyantes et déficientes visuelles.

L’après-midi se termine par la projection audiodécrite du film Tomboy de Céline Sciamma aux Cinémas les 400 coups (audiodescription par casques).

Gratuit, sur inscription, dans la limite des places disponibles

Renseignements, inscriptions, besoins particuliers
Emmanuelle Gibault : 02 41 88 92 94 ou ateliers2@premiersplans.org.
Site des Ateliers d’Angers : http://www.premiersplans.org/ateliers/

Haut de la page d’accueil

Publicités

Premiers plans d’Angers : un festival qui accueille tous les publics

Logo du Festival Premiers plans d'AngersÀ l’heure des bilans du dernier Festival Premiers Plans d’Angers, force est de constater que ce dernier à connu, une fois de plus, un grand succès populaire. C’est l’un des rares festivals à accueillir le public, la plupart étant réservés aux professionnels du cinéma. Son point fort c’est désormais de pouvoir accueillir le public comme il est, avec ou sans handicap, l’accent ayant été mis cette année sur la possibilité, aux non voyants, de pouvoir assister à quelques séances.

Désormais les personnes faisant l’objet d’un handicap sonore ou visuel, mais aussi les personnes seules et ayant des difficultés à se déplacer peuvent aussi participer au Festival Premiers Plans. S’ajoute à cela un certain nombre de places disponibles dans la plupart des salles de diffusion pour accueil des personnes à mobilité réduite et en fauteuil roulant. Une vraie avancée dont s’honore le festival comme l’explique Violaine Thomas, chargée de l’accessibilité au Festival.

« Depuis l’an dernier Premiers Plans s’engage et témoigne de sa volonté d’ouvrir à tous les portes du Festival. Au-delà d’une démarche auprès du public handicapé, c’est le confort de chacun qui est recherché ».

Des boucles magnétiques installées dans les cinémas les 400 Coups, Gaumont Multiplexe, mais aussi dans les salles 400 et 900 du Quai, permettent aux personnes atteintes de surdité de participer, pratiquement comme les autres aux spectacles (…)

Nouveauté de cette année, l’audiodescription est un procédé qui permet de rendre des films, mais aussi les spectacles ou les expositions, accessibles aux personnes non-voyantes ou malvoyantes grâce à un texte en voix off qui décrit les éléments visuels de l’œuvre sans nuire à l’œuvre originale. Elle est diffusée dans des casques sans fil pour ne pas gêner les autres spectateurs. « Chat noir chat blanc » d’Emir Kusturica et « Les Vacances de Monsieur Hulot » de Jacques Tati, ainsi que deux lectures de scénario et un atelier bruitage étaient présentés cette année en audiodescription. Premiers Plans est le seul festival à proposer des films avec ce procédé…

Lire la suite de l’article sur www.angersmag.info

haut de la page Accueil

Passion cinéma : on ne voit pas qu’avec les yeux

Affiche du premier Festival de l'Audiovision Valentin HaüyL’Association Valentin Haüy se bat depuis plus de 20 ans pour permettre aux aveugles et aux malvoyants d’accéder à l’offre audiovisuelle : cinéma en salle, films à la télévision, DVD. Ce combat est-il en passe d’être gagné  ? Le dernier bulletin de l’association propose un dossier sur l’Audiovision, excellente synthèse de l’histoire du procédé et des enjeux actuels.

Émouvoir, inspirer, passionner, faire réfléchir, amuser… depuis le cinématographe des Frères Lumière à la fin du 19ème siècle jusqu’à l’avènement récent des films en 3D, le cinéma n’a jamais cessé de répondre aux attentes d’un public toujours plus nombreux, que se partagent aujourd’hui les salles de cinéma, la télévision ou les équipements allant du home-cinéma au simple lecteur de DVD. Les films font partie de notre culture, au même titre que les livres. Tous nous allons au cinéma, nous visionnons des films à la maison, nous en parlons entre amis. Tous ? 65 000 aveugles et plus d’un million de personnes très malvoyantes ont été et sont encore très largement exclus de cette source inépuisable d’enrichissement, de plaisir et de partage. Pourtant la solution existe : balbutiante il y a 20 ans, la technique de l’audiovision permet aujourd’hui aux aveugles et aux malvoyants de « voir » un film comme tout un chacun, en salle avec les spectateurs voyants ou chez soi…

Lire la suite dans le bulletin AVH numéro 100, en format .pdf.

haut de la page Accueil

Janvier 2011 : Festival Premiers Plans à Angers

affiche du festival 2011 premiers plans d'angers

Deux films sont présentés en audiodescription lors du festival, avec le concours de l’Association Valentin Haüy.

Les Vacances de Monsieur Hulot

Jacques Tati, France, 1953, 1h28
Conseillé à partir de 8 ans

Hôtel de la plage, côte bretonne, Monsieur Hulot arrive au volant de sa vieille auto pour quelques semaines de vacances. Maladroit et décalé, semeur de troubles souvent involontaire, ce vacancier pas comme les autres provoque maints boulversements dans la petite station balnéaire.
Séance publique : mercredi 26 janvier à 14h

Chat noir, chat blanc

Emir Kusturica, Yougoslavie, 1998, 1h48
Conseillé à partir de 13 ans
Au bord du Danube, Matko a besoin d’argent pour réussir le coup du siècle. Il se tourne vers Grga Pitic, parrain de la communauté gitane et vieil ami de la famille, qui accepte de le financer. Mais doublé par le gangster déjanté Dadan, il se retrouve avec une dette à payer…
Survolté et décalé, ce film est une incroyable farce balkanique.
Séance publique : dimanche 30 janvier

Plus d’informations sur la page Accessibilité du site internet du Festival
ou auprès de Violaine THOMAS, tel : 02 41 88 26 27

haut de la page Accueil