4ème Festival Audiovison Valentin Haüy

Affiche du 4ème Festival Audiovision Valentin Haüy

L’édition 2013, c’est maintenant !

Un incontournable pour tous les amateurs d’une audiodescription de qualité, tous les curieux qui ne connaîtraient pas encore le procédé, tous les amoureux d’un cinéma accessible à tous !

Du 17 au 30 avril 2012, au cinéma UGC Gobelins à Paris 13.

21 films, 77 séances, 4 euros 50 la place

Les films et les horaires à télécharger sur le site de l’Association Valentin Haüy.

Programme (fichier image) du 4ème festival Audiovision Valentin Haüy

Retrouvez l’ambiance de l’édition 2012 à travers un petit reportage.

Rue89 : Les aveugles pas les bienvenus dans les salles de ciné françaises ?

L’article de Jeanne Portal –  au titre évidemment provocateur et écrit à l’occasion du 2ème Festival de l’Audiovision se déroulant actuellement à Créteil – revient sur le pourquoi et le comment du procédé, et pointe du doigt le manque d’intérêt du monde du cinéma, à l’heure du numérique qui rend pourtant l’audiodescription bien plus abordable… Les articles relatifs au 2ème Festival de l’Audiovision sont regroupés dans notre page Médias.

Photo : un casque devant les yeux (Nicolas Larzul/Flickr/CC)Le cinéma n’est pas fait pour les aveugles. C’est la vérité inavouée des propriétaires des grandes salles et des producteurs qui excluent bien trop souvent les malvoyants de leur programmation.

Malgré quelques avancées législatives, principalement à la télévision, dues à des directives fortes émises par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en octobre, les choses évoluent encore trop lentement au cinéma.

Alors qu’on estime à 6 000 le nombre de non-voyants et à plus d’un million celui des malvoyants (moyens et profonds), seulement une dizaine de salles françaises proposent, ponctuellement, des films « audiodécrits ». […]

Pour promouvoir cette technique, qui permet au passage à des voyants et des non-voyants d’aller ensemble au cinéma, l’AVH organise du 4 au 11 mai 2011 à l’UGC Ciné-Cité de Créteil le deuxième Festival du film en audiovision Valentin Hauy.

L’occasion de rappeler combien l’accès à la culture et au divertissement des personnes aveugles et malvoyantes reste lacunaire. Patrick Saonit, responsable du service audiovision d’AVH :

« Excepté nos initiatives, il y a dans toute la France, seulement deux à trois séances par semaine. On accuse un vrai retard par rapport à des pays comme la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis, qui ont déjà équipé presque tous leurs cinémas à l’audiovision. » […]

Patrick Saonit veut aussi sensibiliser les professionnels du cinéma :

« Les malvoyants représentent un public assez nombreux et intéressant pour les producteurs et propriétaires de cinéma. Nous sommes nous-mêmes très surpris par l’afflux de spectateurs, notamment en province. Pour le film “Rien à déclarer”, de Dany Boon, projeté à Roubaix, 125 malvoyants sont venus à la première séance. »

D’autant qu’avec l’arrivée des projecteurs numériques dans les salles, les cinémas français n’ont plus d’excuses :

« Jusqu’à présent, le matériel était cher. Mais avec le numérique, l’audiodescription pourra être accessible dans toutes les salles pour quelques centaines d’euros. Les propriétaires des cinémas n’auront besoin d’aucun matériel, seuls les casques devront être achetés. Il faut compter entre 50 et 300 euros par casque. »

Lire l’intégralité de l’article sur Rue89 (comprenant des exemples audio et vidéo d’audiodescriptions).
À voir également les autres articles que Rue89 a consacré à l’audiodescription : « Télé pour aveugles : que voit-on quand on écoute un film ? » et « Audiodescription et films X ».

Source photo : « Un casque devant les yeux », Nicolas Larzul/Flickr/CC

haut de la page Accueil

Janvier 2011 : Festival Retour d’Image à Rennes

du 14 au 17 Janvier 2011 au Ciné TNB, à l’Arvor, aux Champs Libres, au 4 BIS et à la Maison des Associations. 5 séances de cinéma sous-titrées, audiodécrites et suivies d’échanges traduits en LSF. Des courts, moyens et longs métrages (fiction, dessin-animé ou documentaire), mettant en scène des personnages touchés par le handicap. Une exposition – rencontre avec un artiste-peintre et des concerts, pour découvrir le talent d’artistes handicapés.

Festival de cinéma

aux champs-libres
10 Cours des Alliés face à l’Esplanade Charles de Gaulle, Rennes
Vendredi 14 janvier à 17h45 : en ouverture, Benda Bilili ! (doc, Fr. 2010, 85 min) suivi d’un échange sur le film en présence du réalisateur Renaud Barret, à la maison des associations ! Entrée libre dans la limite des places disponibles / réservation : 02 23 40 66 00

au ciné tnb
1, rue Saint-Helier , Rennes
Samedi 15 janvier à 16h : séance de courts-métrages et humour noir : Guide dog, La joie, Coming out, Hands solo (déconseillé aux – de 16 ans), suivis d’un débat sur le thème « politiquement incorrect ». On pourra découvrir dans ce programme, deux films cultes de la communauté sourde signeuse. Tarif unique de la séance : 4€.
Dimanche 16 janvier à 18h : Mon petit frère de la lune (fiction Fr. 5’) et Yo, también (fiction espagnole, 1h43), suivis d’un débat sur le thème Sexualité et Intimité, « l’éloge de la différence ».
Lundi 17 janvier à 19h : Le Garçon qui voulait être un lion (dessin animé 9’) et Rouge comme le Ciel, (fiction italienne 1h36) + débat sur le thème « l’Art et le Handicap ».
Tarifs des deux séances : 7 € ; Réduit : 6€ ; RSA : 4.50€ ; -12 ans : 4€ ; Sortir : 3€.

à l’arvor, séance scolaire
29, rue d’Antrain, Rennes
Lundi 17 janvier à 10h : découverte de l’ « audiodescription » autour du film La deuxième vie du sucrierde Didier Canaux, Prix du public jeune au 4ème festival retour d’image.

Et aussi

à la maison des associations
6, cours des Alliés, Rennes
Samedi 15 janvier à 12h : Repas citoyen avec échange sur l’accessibilité à l’art et à la culture, sur réservation avant le 10 janvier auprès de l’APF75 : 02 99 84 26 66.
Samedi 15 janvier à 16h : Découverte.

Les autres arts à l’honneur

au 4 bis
7 Place de la Gare, Rennes
Samedi 15 janvier à 21 h : Concert de Rolligman Electrik Slam puis de DIM-C (électro).
Lundi 17 janvier à 15h : Exposition-Rencontre avec l’artiste-peintre Jacques AYEL «peindre avec les mains des autres ».
Lundi 17 janvier à 22h30 : Concert de BENKADI.

Pour en savoir plus :
Renseignements : festivalretourdimagerennes.wordpress.com
Tel : 09 71 40 68 63/ Fax : 02 99 41 58 71/ Mail : information@zanzan-films.com

haut de la page Accueil